site de la ville de Triel
Espaces verts : un printemps qui se fait attendre

38 000 plants seront mis en terre pour l’embellissement de votre environnement printanier et estival.

Tout début mars, après un hiver particulièrement rigoureux, les agents du service environnement de la Ville ont vu les beaux jours arriver et leur période de pleine activité de préparation des massifs revenue.

Le lundi 4 mars, tandis qu’une équipe terminait sa tournée hebdomadaire de ramassage des végétaux, les autres agents redoublaient d’énergie dans leur secteur d’intervention, arc-boutés sur leur fourche, bien repérables avec leurs baudriers jaune fluorescent.

Un vaste travail les attendait pour aérer la terre tassée par les différentes périodes de pluie, de neige et de gel.

Cette opération de bêchage manuel est un préalable à l’amélioration du sol, avec l’apport de terreau et le modelage au motoculteur, juste avant les plantations qui auront lieu fin avril. Même les pourtours d’arbres d’alignement ont été intégrés dans leur programme de désherbage et bêchage.

Quelle n’a pas été leur surprise néanmoins, quand pour la quatrième fois de l’hiver, à la mi-mars, ces agents de l’environnement ont été mobilisés pour déneiger et saler les chaussées, devant faire face à un nouvel épisode de neige et verglas !

Dans ces conditions particulières, le planning d’entretien des espaces verts a subi quelques révisions. Mais dès que la météo le permet, ce sont ces mêmes travaux de préparation du sol qu’ils poursuivent, et les grandes étendues de pelouse qu’ils devront aussi bientôt tondre.

Déjà les équipes discutent des nouveautés prévues cette année pour les aménagements de massifs. « Il y aura davantage de plantes de grande taille, explique le responsable du centre technique municipal, les agents auront l’opportunité de disposer ces végétaux avec un effet plus naturel. Dans chaque secteur, et pour chaque massif, les jardiniers auront la liberté d’harmoniser la disposition de variétés comme notamment le bananier, la cordyline, le fuchsia sur tige, le lantana, le phornium et le dahlia. »

Les bégonias, impatiens, pétunias, œillets, roses d’Inde et autres fleurs de petite taille ne manqueront pas non plus d’agrémenter les massifs et d’attirer les yeux par leurs multiples couleurs.

Au total, d’ici la mi-mai, ce sont plus de 38 000 plants qui seront mis en terre par les dix-sept agents des espaces verts, pour l’embellissement de votre environnement printanier et estival.