site de la ville de Triel
La balade des arts

Pour la 3e édition de “La balade des arts”, samedi 1er juin, le Collectif des artistes de Noisiel et la Ville de Noisiel présentent “Eclosions”, une exposition éphémère, avec des espaces artistiques spécialement créés pour ce rendez-vous détonnant, mêlant arts et spectacle, dans un joyeux aménagement-déménagement sur terre et dans les airs.

« Une éclosion… comme un remake du printemps en images et en musique, une invitation dansante et graphique à fêter une renaissance en passant… », expliquent les artistes du collectif.

- Date : Samedi 1er juin
-  Horaires : de 10 h à 19 h
10 h : Ouverture.
11 h : Séquence danse dans la médiathèque au 1er étage.
14 h : Danse sous la halle.
Entre 14 h et 15 h : Prestation de Marie-Françoise en poésie et projection du CD en boucle au Grenier.
15 h : Danse sous la halle.
Entre 15 h et 16 h : Prestation de Marie-Françoise en poésie et projection multimédias au Grenier.
16 h : Prestation de Marie Françoise en poésie et projection multimédias au Grenier.
17 h : Séquence Salsa.
- Lieu : Scène nationale de la Ferme du Buisson – Cours du Buisson.

Prologue et installations dès le 28 mai (sous le porche et dans la médiathèque).

Les projets et leurs auteurs

1/ “Éclosions 1”, par le Collectif.
2/ “Les Granètes”, sculpture papier, acrylique, métal par Marie Geffroy. Quand une planète "tombe en amour" pour une graine, les fruits de leur union s’appellent les "granètes". Sachant que de petites graines (que l’on ne remarque même pas) naissent des arbres qui veulent toucher le ciel, alors que deviendront ces graines géantes si le vent les emporte ?
3/ “À l’origine”, par Noëlle Fortuit. Des insectes mutants ? Des monstres débarqués d’une autre galaxie ? Des bestioles inquiétantes ? Toujours est-il qu’une étrange forme de vie est en train d’éclore à la Ferme du Buisson.
4/ “La nuit de l’œuf”, par Marie, Florian et Patrick. Un petit film d’animation à voir en famille, bien au chaud dans sa coquille. Sélection officielle du festival de la Cane. Scénario de Patrick Bonjour, décors et costumes de Marie Geffroy, réalisation de Florian Bricogne, voix de Nina Geffroy.
5/ “Clé-osion”, par 2H et Damien M. C’est ouvrir une porte sur le code génétique de l’humanité par le processus de la clé-osion. Et si l’œuf était ce quelque chose en nous, cette origine du monde capable de laisser grandir ce que nous sommes… Cocons : ces cocons ont fait mûrir ce qu’on appelle la Symbiose. Il s’agit ici d’un mélange du genre humain, de nature et de notre instinct animal. Légers dans les airs, ils renferment toute la lourdeur donnée au sens de nos actions sur le monde. Mais attention, car l’éclosion a commencé.
6/ “L’œuf sur le plat”, de Jocelyne Loret et Daniel Stinus. Une poule dans une ferme, quoi de plus normal… Mais quand la ferme devient Centre d’art ?…
7/ "Éclosion d’une ville“, de Jocelyne Loret et Daniel Stinus.
8/ “Fleur de pavés” : Les pavés se transforment et participent au mouvement de la vie… Création collective où se mêlent et se répondent images, couleurs, formes et rythmes. Par Joseph Aligon, photographe ; Anne-Marie Vallet, peintre et Nelly Heidrecheid, plasticienne.
9/ “L’œuf infernal”, par Dora Kenigsberg et Doris Ansel. Tout éclos et tout disparait, tel le cycle infernal de la vie, en laissant une empreinte, comme nos papillons, semant de ci de là quelque culture, nécessaire à tous.
10/ Michaël Lugan et Alexandra Ingert, deux danseurs aux "pas feutrés" présentent : I. "Evoluer" (parcours dans la médiathèque). Une performance à deux, où un ruban crée un lien ombilical entre deux danseurs, évoluant dans un lieu de culture et de lecture, comme la matrice de l’éclosion du mouvement. Liés et enroulés dès l’entrée, tels un ADN métaphorique, petit à petit, le parcours à travers la médiathèque se dansant jusqu’à la baie vitrée évolue, vers la séparation pour enfanter deux formes de vie et de danse distinctes. II. “Renouer” (performances sur scène) : l’histoire de ces êtres séparés est avant tout celle d’un lien qui cherche à se retisser à travers le chant et la danse. Chacun y exprime ses désirs, ses peurs et aspirations face à cette étrange vie qui s’ouvre à lui et les musiciens accompagnent ce chemin.
11/ “L’éclosion de la vie”, par Hubert Marot photographe. L’imaginaire rejoint la réalité en empruntant au fantastique et au merveilleux. Tout est éclosion, naissance et transformation.
12/ Poèmes avec Marie Françoise - Mots en Scènes et Les Poètes du Val-Maubuée.
13/ Reportage photos avec Grain d’Images.
14/ Salsa avec Latin Groove.
15/ “L’Œuf qui palpite”, de Jacques Vouillot.