site de la ville de Triel
La requalification urbaine du Luzard

La municipalité a pour objectif de transformer le quartier du Luzard en un véritable centre ville, agréable à vivre, pratique, ouvert et attractif.

En effet, construit à la fin des années 1970, le Luzard, qui remonte aux débuts de la ville nouvelle, a connu une forte progression démographique qui nécessite d’améliorer le cadre de vie et de redynamiser les commerces.

Le projet de requalification urbaine, mené en collaboration de l’Établissement public d’aménagement de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée (Epamarne) et de la Communauté d’agglomération Marne-la-Vallée - Val Maubuée (ex San du Val Maubuée), est aujourd’hui entré en phase d’analyse technique et financière, en vue de fixer les différentes étapes d’intervention.

D’ores et déjà, un premier chantier est programmé, avec le lancement prochain des travaux de restructuration du pôle gare.

Tout au long des études et de l’élaboration du projet, une large concertation citoyenne a été menée auprès des habitants pour mesurer leurs attentes quant au devenir de leur quartier. En tant qu’acteurs du changement, ils ont été invités à participer à des réunions publiques, des groupes de travail sur des thèmes ciblés et même des visites sur le terrain.

Un certain nombre de travaux d’amélioration du cadre de vie ont déjà été réalisés, dans le prolongement des chantiers de résidentialisation déjà entrepris.

Les grandes étapes

- Avril 2009 à mars 2010 : Étude d’orientation stratégique, dirigée par un cabinet d’architectes-urbanistes portant sur trois volets de réflexion : urbain, social et commercial.

- Octobre 2010 à mars 2011 : Mobilisation au sein de la population de deux groupes de travail sur deux questions importantes pour le quartier : la propreté d’une part ; la gestion et la sécurité des parkings souterrains, d’autre part.

- Juin 2011 : Signature d’une convention de partenariat Ville/Epamarne/San (maintenant Communauté d’agglomération), en vue de réaliser une étude pré-opérationnelle.

- Juillet 2011 : Le cabinet La Fabrique Urbaine est désigné pour réaliser l’étude pré-opérationnelle.

- 20 janvier 2012 : Un premier diagnostic complet de la situation du quartier est établi. Deux périmètres d’intervention sont définis : un périmètre de restructuration urbaine (délimité par l’avenue Pierre-Mendès-France, le boulevard Salvador-Allende, le cours et le parc du Luzard), en vue d’un phasage opérationnel à plus court terme, et un périmètre de réflexion élargi, prenant en compte une partie des quartiers des Deux-Parcs et de la Ferme-du-Buisson et permettant d’intégrer les territoires jusqu’à la D499 et au-delà de la D199.

- 20 juin au 6 juillet 2012 : Exposition à la mairie annexe pour présenter les différentes propositions d’intervention sur le quartier, formulées par le cabinet La Fabrique urbaine (prolongée à la maire principale du 9 juillet au 3 août). Ces propositions n’ont pas encore fait l’objet d’une validation par le conseil municipal.

Consulter la “Lettre du maire” (Juin 2012).

- 22 juin 2012 : Réunion publique à destination de l’ensemble des Noisiéliens.

- 7 septembre 2012 : Réunion publique avec les résidents de la Grande Allée Léon-Blum.

- 14 septembre 2012 : Réunion publique avec les résidents de l’Allée des Noyers, auxquels s’étaient joints les riverains du bois du Luzard à Champs-sur-Marne. Les réunions de concertation ont conduit la commune à amender le projet pour ce qui concerne le scénario de réorganisation du projet Pôle Gare (option créant une voie de bus entre le RER A et la résidence de l’Allée des Bois) et pour ce qui concerne une bonne partie des “Clairières habitées”.

- 13 juin 2013 : Comité de pilotage validant le plan général d’aménagement. Le projet en est à la phase d’élaboration sur le périmètre de restructuration urbaine des “directives de quartier”, documents urbains opérationnels en vue d’adapter les documents juridiques opposables à la réalité du projet (étude de capacité constructive globale, prescriptions architecturales, paysagères, plan masse, objectifs environnementaux et développement durable) et destinés à dessiner une économie générale du projet tenant compte des tranches opérationnelles avec une approche des faisabilités techniques des aménagements.

- 18 décembre 2013 : Réunion du Comité consultatif du quartier du Luzard. Le comité a réuni vingt-et-un représentants d’habitants du Luzard (présidents de conseils syndicaux, présidents d’associations de locataires, représentants de parents d’élèves et associations de quartier), ainsi que le maire, des responsables des services municipaux, des élus du quartier. Cette réunion a permis d’aborder divers points d’actualité concernant le quartier tels que :
- l’information sur les avancées du projet du Pôle gare,
- l’information sur l’exploitation des locaux de la Casden,
- un point d’étape sur la réhabilitation du Cosom,
- un point sur les modulations du marché,
- la présentation de la future résidence pour étudiants, apprentis et jeunes actifs, au 1 cours des Roches,
- la présentation du programme immobilier de la Ratp.
Consulter la présentation

Les travaux d’amélioration du cadre de vie

- Novembre 2009 : Réaménagement du local collectif résidentiel des Totems accueillant les associations du quartier et permettant de développer des activités sociales de proximité.

- Août 2010 : Réfection par la ville du revêtement du sol de la halle couverte du marché.

- Février 2011 : Installation par le San du Val Maubuée (maintenant Communauté d’agglomération) de nouveaux jeux dans l’Allée-des-Bois, au croisement de l’allée Henri Bergson.

- Courant 2011 : Travaux de réaménagement divers suite aux ateliers thématiques (enlèvement d’arbustes place de l’Horloge, pose de potelets anti-stationnement, réfection des trottoirs allée des Noyers, remplacement de bancs avenue Pierre-Mendès-France, disparition du stationnement dans l’angle du cours des Roches faisant face au marché couvert, actions anti-pigeons…

- Fin 2012 : Installation par le San du Val Maubuée (actuelle Communauté d’agglomération) de nouveaux jeux à côté de l’école élémentaire de l’allée des Bois.

- Juin 2010 à février 2011 : Réaménagement de la mairie annexe pour un accueil des usagers du guichet unique, une implantation des services de Police municipale dans le quartier et celle du secteur emploi, dans des locaux plus spacieux et mieux aménagés

Les chantiers de résidentialisation

- Septembre 2010 à février 2011 : Privatisation de l’accès aux deux squares Hyppolite-Taine et Auguste-Comte par l’Oph77 (111 logements) avec :
● réaménagement du parking extérieur dont les places sont pour la plupart destinées aux commerçants,
● remise à neuf du parking couvert (fermé depuis fin 2005 suite à un incendie) avec réfection de l’électricité, séparation du sous-sol en deux parkings distincts, transformation en box de la plupart des places et installation d’un système de vidéosurveillance,
● réfection de la peinture de l’intérieur de la résidence,
● remise en état des locaux réservés aux ordures ménagères.

- Depuis février 2010 : Privatisation de l’accès aux deux squares Alain et Politzer par l’Association syndicale libre du Luzard regroupant les copropriétés de logements, de commerces, de parkings et les bailleurs. La réalisation de cette opération a pris du retard suite à des problèmes de financement et/ou un contentieux avec l’entreprise chargée des travaux. Les travaux de résidentialisation des squares Alain et Georges-Politzer ont repris le 24 juin 2013 avec la pose de portillons aux endroits suivants :
● 8, allée Henri-Bergson,
● Entre le 5, allée Henri-Bergson et le 1 square Georges-Politzer,
● 1, square Georges-Politzer,
● 5, square Georges-Politzer,
● 8, square Georges-Politzer,
La fermeture totale, qui comprend l’installation et la mise en service des systèmes de contrôle d’accès, reste à ce jour encore à finaliser.