pastille espace citoyen
site de la ville de Triel
Les écoliers noisiéliens dans un nouveau rythme scolaire

La rentrée scolaire a été marquée à Noisiel par l’application de la réforme des rythmes scolaires dans le cycle primaire. Le point sur ce dispositif.

Confirmé aux familles au mois de mai, le nouveau dispositif, avec une nouvelle répartition des heures l’enseignement sur quatre jours et demi, a eu besoin d’un temps de rodage les premiers jours, mais la Ville a déployé tous les moyens nécessaires pour s’adapter aux imprévus.

En effet, la journée de classe se trouvant allégée de trois quarts d’heure en fin d’après-midi (fin des cours à 15 h 45 au lieu de 16 h 30), les parents devaient faire le choix, au mois de juin, d’inscrire ou non leur enfant au sein des ateliers gratuits, mis en place par la Ville, deux fois par semaine. Fin août, seuls 40 % des enfants scolarisés étaient inscrits.

Mais lors du lancement des premiers ateliers, le 5 septembre, la Ville a dû finalement faire face à une participation bien plus forte, atteignant les 98 % dans certaines écoles. L’organisation générale et le dispositif d’encadrement a dû être réajusté rapidement, avec le lancement de nouveaux recrutements. Le dispositif d’activités s’applique en alternance dans les groupes scolaires, deux fois par semaine, sur une plage horaire allant de 15 h 45 à 17 h 15. Il est complété, les deux autres jours, par le dispositif périscolaire existant (aide aux devoirs, études dirigées, loisirs en accueil périscolaire).

Au total, au fil de l’année, plus de 140 ateliers se dérouleront dans l’ensemble des écoles ou dans des équipements limitrophes (centre d’accueil, gymnase, local collectif…). Ils toucheront à des domaines variés (les sciences et techniques avec l’astronomie ; l’art et la culture avec le théâtre, la musique, les marionnettes, les contes et comptines, la découverte du patrimoine ; les pratiques manuelles avec les arts plastiques, la cuisine, la couture ; les sports et les activités physiques avec l’athlétisme, le basket, le taï chi, le tennis, le vovinam, la danse et l’éveil corporel, le multisports ; les jeux de société comme les échecs et d’autres jeux ; l’accès aux nouvelles technologies comme l’informatique, sans oublier le développement durable avec la découverte de la nature).

Les ateliers se déroulant par cycle (nouveau cycle au retour de chaque période de vacances scolaires), la nature et le lieu de l’activité seront portés à la connaissance des parents par voie d’affichage, au sein des écoles. Pour la mise en œuvre de cette réforme qui vise à offrir un cadre d’apprentissage plus favorable à la réussite des écoliers, la Ville a investi pour l’année scolaire 2013- 2014, un budget équivalent à 100 € par élève (50 € par élève étant remboursés par l’État pour 2013).

Pour continuer à parfaire le fonctionnement de ce nouveau dispositif, le groupe de pilotage, mis en place dès le mois de mai et composé des directeurs d’écoles, des représentants d’associations de parents d’élèves et des responsables des services municipaux partenaires, se réunira avant les vacances de la Toussaint puis une nouvelle fois avant la fin 2013.