site de la ville de Triel
Protéger les écoliers face à un risque d’accident majeur

Jeudi 11 juin, l’ensemble des élèves de Noisiel a participé à un exercice de mise en sécurité face à un risque d’accident majeur.

En effet, en application du Plan particulier de mise en sureté (PPMS), dans les établissements scolaires, visant à faire face à une situation de crise liée à la survenue d’un accident majeur (tempête, inondation, pollution chimique…), la Ville et l’Éducation nationale ont mis en place conjointement un exercice préventif pour les écoliers et les personnels.

Ainsi, les services techniques municipaux ont téléphoné aux directions des établissements maternels et élémentaires afin de les alerter d’un scénario imaginé pour l’occasion : le renversement d’un camion contenant des produits toxiques avec des risques d’émanations dangereuses. Aussitôt, tous les enseignants et le personnel ont appliqué les consignes prédéfinies et ont procédé au confinement des enfants et des adultes dans un espace dédié afin d’assurer leur sécurité.

Cet espace de l’école, localisé sur un plan, est choisi pour sa moindre exposition aux dangers extérieurs éventuels. Tout le matériel nécessaire y est stocké en permanence et renouvelé chaque année (trousse de première urgence, bouteilles d’eau minérale, couvertures de survie, réserves de sucre…). Une ligne téléphonique filaire est installée à proximité pour garder contact avec les autorités (mairie, préfecture, inspection académique, rectorat), les services de secours, les familles. Des rouleaux de ruban adhésif sont prévus pour isoler les jointures de fenêtres et couvrir les surfaces vitrées, en vue de limiter selon les circonstances la pénétration de gaz ou éviter les projections de bris de verre. Et des jeux et livres sont mis à disposition des enfants pour que le temps d’attente soit le mieux vécu possible avant l’arrivée des moyens d’intervention extérieurs.

Une fois la simulation terminée, les services municipaux ont pu rappeler les établissements afin de leur indiquer que le confinement pouvait être suspendu et les élèves ont repris le chemin de leur classe. Cet exercice mené dans le cadre du PPMS a permis de mettre en évidence l’efficacité du dispositif prévu et sa bonne application par les différents protagonistes.