site de la ville de Triel
Sécurité aux abords de la gare : les acteurs se mobilisent

Suite aux agressions perpétrées aux abords de la gare RER de Noisiel entre le mois de février et le mois de mai 2016, plusieurs mesures ont été mises en place par la municipalité, en partenariat avec les polices municipale et nationale, la RATP et la communauté d’agglomération Paris vallée de la Marne. Des mesures dissuasives puisque depuis leur mise en place, aucune nouvelle agression n’est à déplorer sur ce secteur.

Ainsi :

- des annonces sonores sont diffusées en gare par la RATP avec une fréquence plus importante à partir de 21 h 30. Les conseils diffusés, préenregistrés et ne pouvant être adaptés à la situation de chaque gare, concernent particulièrement les pick pockets mais sont valables pour tout type de vols ;

- l’éclairage a été vérifié et la visibilité a été améliorée aux abords de la gare (notamment grâce à l’élagage d’une haie masquant une partie du cheminement) ;

- depuis le vendredi 3 juin, la présence des forces de police a été renforcée sur le secteur.

Il a également été constaté que les travaux du pôle gare en cours peuvent à la fois entraver les policiers dans leurs interventions mais aussi rendre certains cheminements piétons insécures. La réouverture à la circulation de l’allée Jean-Paul-Sartre, décalée en raison des intempéries ayant eu lieu au mois de juin et prévue à la fin du mois d’août, devrait résoudre cette problématique.

À terme, le réaménagement global du pôle gare va permettre d’accroitre la sécurité sur le secteur, particulièrement grâce à l’installation d’un système de vidéoprotection en 2017.

Samedi 2 juillet, l’amicale des locataires Vivre ensemble allée Léon Blum, a organisé une marche citoyenne contre la violence et les agressions sur la ville. Daniel Vachez, maire de Noisiel, a participé à cette marche en solidarité avec les victimes.