Anciens réfectoires
site de la ville de Triel
Sofija Cuk di Garofani expose ses tapisseries

Formée à l’École supérieure des Arts appliqués puis à l’École des Métiers d’Art, Sofija Di Garofani s’interroge très tôt dans son travail sur la notion de culture et de civilisation.

L’amour du tissage et des matières, hérité par sa mère, l’amène à utiliser la technique ancestrale et luxueuse du Kilim. La tapisserie appelée aussi “le mur des nomades”, premier rempart de nos ancêtres contre le chaud et le froid, la pluie et le vent a contribué pendant des siècles à jouer son rôle utilitaire et décoratif.

Entre tradition et modernité, néo-figuratif et abstraction, cette artiste franco-serbe lui redonne ses lettres de noblesse et propose une rétrospective de ses tapisseries accompagnée de son travail aux pastels secs qui préfigure ses œuvres.

- Exposition suspendue en raison du contexte sanitaire
- Galerie du Cosom
- Entrée libre du lundi au vendredi de 14 h à 19 h, et le samedi de 14 h à 18 h