Anciens réfectoires
site de la ville de Triel
Violences dans les foyers : des dispositifs pour dire STOP

Depuis la mise en place du confinement, les violences conjugales ou au sein de la famille sont en nette augmentation. Des dispositifs existent pour apporter des solutions aux victimes.

POUR TOUS

- Le site internet www.arretonslesviolences.gouv.fr regroupe de nombreuses informations sur différents types de violences et propose une plateforme permettant de déclarer des violences en ligne.

- Police Secours par téléphone au 17, à utiliser de préférence pour les urgences.

POUR LES FEMMES

- Le numéro de téléphone 39 19, numéro d’écoute des femmes victimes de violences conjugales.

- Si le contexte du foyer rend difficile l’appel téléphonique, les victimes peuvent envoyer un texto au 114 pour signaler leur situation. Ce numéro, développé pour les personnes sourdes et malentendantes souhaitant signaler une urgence, est étendu aux victimes de violences conjugales dans le contexte du confinement.

- À Noisiel, l’association Djamma-djigui propose une permanence téléphonique d’aide et d’écoute au 06 16 31 95 25 ou au 07 55 11 62 68 (pôle violences conjugales). Les bénévoles assurent des permanences physiques tous les jeudis, de 14 h à 17 h, au sein du centre commercial Bay 2 (près de Cultura), à Collégien.

- Le système d’alerte pour les femmes victimes de violences conjugales, dans les pharmacies auprès des pharmaciens durant la période de confinement.

POUR LES ENFANTS

- Le Service national d’accueil téléphonique pour l’enfance en danger, à contacter par téléphone au 119 ou sur le site www.allo119.gouv.fr. Formulaire disponible en ligne pour obtenir de l’aide.